28 septembre 2010

Mon petit paradis

Pour chacun sans doute il existe quelque part un village, un paysage, un jardin, des visages qui constituent sa patrie intime. Péguy a inventé le vrai mot: son ressourcement. Quand on peut s'asseoir au cœur de son jardin avec la sensation béate d'être au centre du monde, quand on sait que par le vent du Sud-Est on entend la bouée sifflante de Merrien et qu'on l'entend et qu'on se dit avec une satisfaction inlassable: "Tiens la vache de Merrien! Le vent doit être à Suet..."Quand on s'obstine à trouver que le fschfsch des... [Lire la suite]
Posté par majaja à 14:05 - Commentaires [8] - Permalien [#]