Aujourdhui, je me suis réveillée mal. Une vision de tête ensanglantée derrière mes paupières...Sakineh sûrement...ou la barbarie à l'état pur.

Je fais partie des jeunes trentenaires, nous, qui n'avons dû nous battre pour rien (la pilule, l'avortement, le divorce, c'est acquis, non?). Et pourtant tout n'est pas parfait ici mais surtout ailleurs et je ressens comme un danger inexpliquable pour moi qui suis une privilégiée.

Je pense profondément que la solution passera par l'éducation et surtout par l'éducation des filles mais que faire à mon niveau? Remercier déjà tous ces profs qui se battent pour l'éducation et contre l'obscurantisme ( hommes et femmes évidemment).

J'ai rencontré une grande dame cet été et je remercie toute cette génération:

DSC00622_1